Éditos

Clear Channel ouvre l’API de iHeartRadio

Si vous avez passé ces dernières années à hiberner, laissez-moi vous remettre up-to-speed : Clear Channel, le plus gros opérateur radio aux USA, a lancé il y a quelques années un site [iHeart] et des players pour plateformes mobiles [Apple Appstore], qui permettent d’écouter toutes les radios US du groupe (plus de 850 stations, dont Z100 et KIIS LA, excusez du peu) mais aussi de customiser votre « propre radio » avec un catalogue de plus de 11 millions de titres.

iHeartRadio sur toutes les plateformes

C’était déjà en soi une belle « étape 1 ».

Mais ce que lance Clear Channel maintenant est un pas de plus dans l’intégration des flux radio dans le reste de l’univers numérique. Clear Channel a donc décidé d’ouvrir sa plateforme à l’extérieur, en fournissant une API aux développeurs.

Une API [Wikipedia], c’est ce qui permet à un système de se connecter à un autre, d’échanger des données.

Ainsi, il est désormais possible pour des marques hors-radio d’intégrer dans leur offre numérique (leur site web, leur hardware) les radios Clear Channel – les radios FM comme les radios numériques fabriquées exclusivement pour la plateforme iHeart.

Un exemple concret ? Xbox 360 + Kinect + iHeartRadio !

Contôler sa radio par les mouvements du corps

iHeartRadio est mis gracieusement à la disposition des membres Gold de Xbox LIVE. Mais l’intégration va plus loin : les heureux possesseurs du Kinect pour Xbox 360 peuvent l’utiliser pour contrôler les radios numériques par la voix et les mouvements du corps !

C’est gadget ? Maybe. Mais l’API vient juste d’être mise à disposition, et les applications n’auront d’autre limite que l’imagination des développeurs.

Ce que signifie cette idée de Clear Channel va bien au-delà du gadget. C’est un souhait d’intégration complète, partout, des contenus fabriqués par le groupe, ainsi que le confirme Brian Lakamp, President de Clear Channel Digital.

Ouvrir notre API va libérer des opportunités excitantes pour enrichir l’expérience combinée de Radio en direct et de Radios numériques custom que seul iHeartRadio propose. Cette décision prouve notre engagement à être partout où nos auditeurs souhaitent nous trouver, avec les meilleurs produits et les meilleurs services.Brian Lakamp

Pendant que sur certains marchés, il est encore question de convaincre certains opérateurs radio de « l’intérêt d’être très présent sur le net » (sic), Clear Channel montre la voie, une voie éminemment ouverte, témoin que le groupe a parfaitement compris que son métier était de fabriquer des contenus et de les mettre à la disposition du plus grand nombre, par tous les moyens possibles.

Ce qui, après tout, est la traduction exacte du mot « broadcast » (« distribuer autour »)… ;-)

Share this Story
  • Faut-il cacher son intelligence pour faire carrière en radio ?

    Dans "Balzac et la petite tailleuse chinoise", un musicien qui joue quelques notes de Mozart sur un violon se trouve obligé, pour ne pas être inquiété, d'expliquer au gardien du camp que "Mozart a composé ça en honneur du Président Mao". Est-il nécessaire de cacher son intelligence et sa culture auprès de son patron pour faire carrière en radio ?
  • Small is beautiful

    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
    Et les mots pour le dire arrivent aisément. »
    - Nicolas Boileau, 1674
  • Ils disaient que le web tuerait la radio… et finalement c’est la TV qui saigne.

    Vous vous souvenez du bon vieux temps ? Ces présentations du Radio Advertising Bureau qui vantaient la radio ? Vous souvenez-vous de ce que NOUS disions à propos des "avantages de la radio" ?
  • Ces animateurs radio qui se réinventent sur le web

    Outre-Atlantique, des animateurs radio quittent l'AM/FM et reprennent leur show sur le web... avec un gros succès populaire inattendu à la clef !
    Valerie Geller analyse la tendance.
  • Clear Channel ouvre l’API de iHeartRadio

    Le titre de cet article vous paraît peut-être écrit en langue Klingon, mais il cache une réalité qui concerne toute l'industrie : Clear Channel est calmement en train de réinventer notre industrie, pendant que d'autres "réfléchissent".
  • Responsabilité éditoriale de l’antenne, management des impondérables, gestion du buzz

    En économie comme en géopolitique, le rétroviseur est une source intarissable de leçons applicables au présent. Et s'il en était de même en radio ?
Load More Related Articles
  • Henri-Paul Roy a fait Pomme-Q

    J'imagine d'ici la tête de saint Pierre quand il va entendre qu'il faut "urgemment revoir les méthodes statistiques du Paradis".
  • Hanouna, ou l’anthropophagie audiovisuelle

    La télé française vient d'entamer une vrille très serrée. Il va falloir de sacrés acrobates pour l'en sortir.
  • La maladie d’Europe 1 est celle des post-modernes

    On savait que la vague Médiamétrie publiée aujourd'hui serait saignante pour la rue François Ier. On ignorait qu'elle serait insultante.
  • Vivre en dictature

    Pourquoi l'industrie radio en France accepte-t-elle les coups de bâtons étatiques sans broncher ?
  • Radionomy : jamais plus jamais

    J'ai rêvé qu'une plateforme francophone, européenne, fournissait un service fiable. Bonjour le cauchemar. Bonjour le réveil.
  • Le Guillongate, un scandale bienvenu ?

    Au coeur de ce Radiogate se trouve la question récurrente de la méthodologie de mesure d'audience radio pratiquée par Médiamétrie.
Load More By Denis Florent
Load More In Éditos

Facebook Comments

One Comment


  1. Cedric

    30 juillet 2012 at 22 h 34 min

    Il y a deux applications sans lesquelles ma vie ne serait plus aussi simple et pratique. D’une part, TuneIn Pro (qui est probablement le tuner radio le plus pratique et le plus universel – multiplateforme – de sa génération) et iHeartRadio, qui, une fois rapatrié depuis l’iTunes US, permet d’écouter sans VPN des radios comme KIIS ou les chaînes que j’écoutais, étudiant, à Washington (MIX 107.3, etc.).

    Réflexion faite, je n’ai même plus de radio FM à la maison. Je branche le smartphone ou la tablette sur des enceintes. Et je profite des radios belges et françaises sur le satellite. La FM, c’est dans la voiture, ça crache, ça coupe dans les tunnels. Et c’est pourtant la base sur laquelle les sondages sont encore menés dans notre pays. C’est dire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Henri-Paul Roy a fait Pomme-Q

J'imagine d'ici la tête de saint Pierre quand il va entendre qu'il faut "urgemment revoir les méthodes statistiques du Paradis".

Facebook

Twitter @denisflorent