Éditos
De la créativité

De la créativité

Une discussion avec Hélène Lacore-Kamm en terrasse de l’Athénien du Café Mode sur le thème « la Radio du XXIème siècle manque de créativité » motive ce petit article. Nous débattions des raisons qui font que la plupart des radios sont insipides. Certains y voient la patte du management. Ce n’est pas mon cas.

Car enfin, à quel moment de l’histoire de la radio le management a-t-il poussé à transgresser les règles, à inventer de l’illusion sur bande, à créer du théâtre de l’esprit ? Croyez-vous que c’est la direction de CBS qui a demandé à Orson Welles de monter la Guerre des Mondes ? Croyez-vous que c’est Jacques Lehn qui demanda à Bernard Schu de faire de jolis blancs à l’antenne « pour respirer » ? Croyez-vous que c’est la Direction d’Europe 1 qui pria Alain Maneval et CC de transformer un studio en plage, un été, avec sable, piscine et petits canards jaunes ? Croyez-vous que c’est Frédéric Schlesinger qui nous pria de fabriquer ce magnifique et totalement bidon ‘Concert du siècle’ de 16 heures en 2001 sur RFM ?

Non. La créativité vient des équipes… et le manque de créativité aussi !

Bien évidemment, c’est difficile à entendre, à lire. Il est tellement plus confortable de bougonner sur « l’absence de vision » de tel ou tel, là-haut, dans les bureaux. Pourtant, je suis effaré par l’auto-censure et le manque d’inventivité, d’audace, des équipes d’aujourd’hui. Où sont passées les forces de proposition ? Du département Marketing jusqu’à la Production, chacun semble attendre qu’un Deus-ex-machina hypothétique descende initier enfin une révolution culturelle. Mais… pendant ce temps-là, qu’avez-vous inventé ? Que racontera-t-on de vous dans quelques années ? Dira-t-on « – ah, oui, j’ai travaillé avec lui ! », ou aura-t-on oublié votre nom, parce que vous « attendiez » ?

C’est à vous de commencer, d’allumer l’étincelle ! Vous n’avez pas besoin de tout expliquer à vos patrons. Leur intérêt pour le buzz fera le reste ! Schlesinger n’avait pas lancé l’idée du « Concert du siècle », mais, intelligemment, une fois compris ce que nous préparions, il avait acheté des demi-pages de pub dans le Figaro pour le promouvoir !

La Radio de ce siècle est à inventer. Les moyens créatifs sont désormais illimités. Qu’attendez-vous ?

Share this Story

Facebook