Éditos
Ils disaient que le web tuerait la radio… et finalement c’est la TV qui saigne.

Ils disaient que le web tuerait la radio… et finalement c’est la TV qui saigne.

Souvenez-vous : la radio était gratuite, la radio était mobile, et vous pouviez faire autre chose pendant que vous l’écoutiez ! Trois avantages majeurs !

Vous savez quoi ? Tout ceci est toujours vrai !
Et nous savons maintenant que dans ce monde de plus en plus mobile, jamais la radio n’a autant eu sa place !

Les écrivains de science-fiction – et les journalistes – rêvaient de la « télé mobile ». Mais pourtant, la mobilité ne fait pas partie de « l’expérience Télé ». L’Histoire qui se déroule devant nos yeux nous montre même exactement l’inverse : les écrans de TV deviennent de plus en plus grands et la télé est une expérience de plus en plus sédentaire.

Les contenus mobiles s’enrichissent chaque jour. Mais ce n’est pas de la « télé ». C’est du podcast video (qui tue la télé), c’est de la radio en direct (et l’on ne peut profiter de la télé en même temps), de la musique (désolé, pas d’experience télé sérieuse pendant qu’on écoute de la musique), des articles du web (oups ! la télé en même temps, pas trop, non), des ebooks (mouais… pas trop possible de regarder un « programme tv » en même temps sur la même tablette pendant qu’on lit un bouquin en plein écran, hein ?) etc.

Alors que la radio…

Comme auparavant, vous pouvez vraiment FAIRE QUELQUE CHOSE D’AUTRE pendant que vous écoutez. Vous pouvez toujours naviguer sur le web et écouter la radio en même temps. Vous pouvez conduire et écouter la radio. Vous pouvez lire un ebook en plein écran et écouter votre station de radio favorite. Vous pouvez même (petit pervers!) regarder un match de foot sur votre home-theater en écoutant la radio !

La radio, aujourd’hui comme hier et demain, est le companion de chaque instant de votre vie. La télé n’a jamais été ça, et ne le sera jamais. Point final.

La récente déclaration du Président Obama sur ESPN à propos de l’industrie des télés d’info est aussi claire et directe que possible. Dans un monde où l’info vous atteint avant que vous ne le souhaitiez, il est logique que vous ne passiez plus de temps coincé devant votre écran à attendre des infos… forcément plus si fraîches !

Devant toutes les possibilités offertes par le streaming (merci netflix, merci Apple TV, merci Mega…OUPS!), il est aussi logique que vous n’attendiez plus que les chaînes diffusent un film pour en profiter. Financièrement, ceci ne heurte pas tant les chaînes TV que les loueurs et vendeurs de DVD et Bluray. Mais en terme de comportement, ceci a appris au public qu’il n’y avait aucune raison d’attendre. Un simple clic (votre carte de crédit est déjà dans le systême) et 10 secondes plus tard vous pouvez profiter d’une émission, d’un film, d’une série.

Alors qu’avec la radio…

Bien, faisons un test. Attrapez votre iPad et ouvrez TuneIn Radio. (et si vous n’avez pas acheté cette app, vous ne travaillez pas dans la radio… que faites-vous sur ce blog ?)

Donc, vous avez ouvert TuneIn Radio. Maintenant, bouton « home », et ouvrez l’application du New York Times, ou – bobo, va – celle du Monde. Vous entendez ce qui se passe ? Vous multitaskez ! ce que vous pensiez instinctivement impossible sur l’iPad. iOS n’est pas vraiment un environnement multitâches. Mais avec le son – de la radio en direct dans ce cas – c’est différent. Apple sait que VOUS POUVEZ FAIRE AUTRE CHOSE PENDANT QUE VOUS ECOUTEZ LA RADIO et vous y autorise, même au sein de son OS si strict.

La radio n’est pas un objet.

La radio n’est pas un récepteur avec des piles. La radio est définie par son USAGE : si un équipement permet d’écouter A DISTANCE un signal AUDIO en DIRECT, sans fil, gratuitement, sans vous obliger à rester figé devant pour l’utiliser… alors C’EST DE LA RADIO!

C’est précisément pour cette raison que nous ne devriez jamais avoir peur du futur de notre industrie.

Les entreprises qui construisent et vendent des émetteurs FM peuvent avoir peur (duuuuh!). Celles qui construisent et vendent des consoles de mixage analogiques ont eu peur (et elles avaient raison !). Mais les fournisseurs de contenus ? Les producteurs d’émissions ? Les voix? Les animateurs de talk ? Les programmateurs musicaux ? Pas un seul des magiciens de la radio ne doit s’inquiéter de l’évolution « des tuyaux ».

Les professionnels de la radio ont-ils eu peur lorsque la stéréo est arrivée ? Euh.. peut-être, mais dans ce cas ce n’était qu’un trouble psychologique, et pas de longue durée :-)

Alors arrêtez de vous inquieter, arrêtez d’écouter des gourous auto-proclamés qui vous expliquent comment vous devez appréhender votre propre futur, et au lieu de ça, regardez vos enfants, vos ados : regardez-les consommer la musique, regardez-les interagir avec leur iPad, regardez comme ils refusent la stagnation (attendre, regarder).

Et apprenez à vous adapter à leur vie.
Alors.. le succès sera au rendez-vous.

Cet article a également été publié dans La Lettre Pro de la Radio

Share this Story

Facebook