Éditos

Small is beautiful

La plupart des gens qui s’expriment par écrit ou par oral pensent qu’on semble plus efficace lorsqu’on utilise un nombre important de mots pour décrire une idée pourtant simple.

Pardon, euh… laissez moi exprimer ça plus succinctement.

La plupart des gens qui s’expriment pensent qu’on semble plus efficace lorsqu’on utilise beaucoup de mots.

Euh… je vais essayer encore.

Les gens croient qu’ils sont efficaces lorsqu’ils font de longues phrases.

Allez, un dernier effort.

L’efficacité d’une phrase ne se mesure pas à sa longueur.

Tout ça en fait pour dire que…

La concision est gage de clarté.

Le lecteur attentif aura déjà compris où l’humble auteur de ce blog veut en venir…

Il m’arrive assez fréquemment de monter des ateliers « réécriture » au sein des radios avec lesquelles j’ai la chance de travailler. L’expérience est assez amusante : tout le monde sort de la pièce sauf une personne, et je propose à cette personne restante un texte à compacter. Une fois qu’elle l’a réduit, je fais entrer une deuxième personne, et lui demande de compresser à son tour cette nouvelle version. Et ainsi de suite. Lorsqu’il y a une dizaine de participants à l’atelier, le texte subit de profonds changements, mais conserve toujours sa signification.

Or, vous n’avez pas besoin de vous y mettre à dix pour obtenir un texte concis ! L’exercice simple auquel je me suis soumis au début de cet article… vous pouvez le faire avant chacune de vos interventions au micro.

Il y a de fortes chances que le studio dans lequel vous êtes en direct soit équipé d’un outil de voice-track. Utilisez-le, même en direct. Pendant les minutes qui précèdent la diffusion de votre prochaine intervention, enregistrez-vous, réenregistrez-vous, jusqu’à ce que l’intervention soit parfaite. Parfaite, ça signifie courte, précise, souriante, intégrant tous les éléments obligatoires et aucun élément superflu.

Et souvenez-vous, l’animateur, c’est celui qui met de l’âme !

Share this Story
  • Faut-il cacher son intelligence pour faire carrière en radio ?

    Dans "Balzac et la petite tailleuse chinoise", un musicien qui joue quelques notes de Mozart sur un violon se trouve obligé, pour ne pas être inquiété, d'expliquer au gardien du camp que "Mozart a composé ça en honneur du Président Mao". Est-il nécessaire de cacher son intelligence et sa culture auprès de son patron pour faire carrière en radio ?
  • Small is beautiful

    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
    Et les mots pour le dire arrivent aisément. »
    - Nicolas Boileau, 1674
  • Ils disaient que le web tuerait la radio… et finalement c’est la TV qui saigne.

    Vous vous souvenez du bon vieux temps ? Ces présentations du Radio Advertising Bureau qui vantaient la radio ? Vous souvenez-vous de ce que NOUS disions à propos des "avantages de la radio" ?
  • Ces animateurs radio qui se réinventent sur le web

    Outre-Atlantique, des animateurs radio quittent l'AM/FM et reprennent leur show sur le web... avec un gros succès populaire inattendu à la clef !
    Valerie Geller analyse la tendance.
  • Clear Channel ouvre l’API de iHeartRadio

    Le titre de cet article vous paraît peut-être écrit en langue Klingon, mais il cache une réalité qui concerne toute l'industrie : Clear Channel est calmement en train de réinventer notre industrie, pendant que d'autres "réfléchissent".
  • Responsabilité éditoriale de l’antenne, management des impondérables, gestion du buzz

    En économie comme en géopolitique, le rétroviseur est une source intarissable de leçons applicables au présent. Et s'il en était de même en radio ?
Load More Related Articles
  • Henri-Paul Roy a fait Pomme-Q

    J'imagine d'ici la tête de saint Pierre quand il va entendre qu'il faut "urgemment revoir les méthodes statistiques du Paradis".
  • Hanouna, ou l’anthropophagie audiovisuelle

    La télé française vient d'entamer une vrille très serrée. Il va falloir de sacrés acrobates pour l'en sortir.
  • La maladie d’Europe 1 est celle des post-modernes

    On savait que la vague Médiamétrie publiée aujourd'hui serait saignante pour la rue François Ier. On ignorait qu'elle serait insultante.
  • Vivre en dictature

    Pourquoi l'industrie radio en France accepte-t-elle les coups de bâtons étatiques sans broncher ?
  • Radionomy : jamais plus jamais

    J'ai rêvé qu'une plateforme francophone, européenne, fournissait un service fiable. Bonjour le cauchemar. Bonjour le réveil.
  • Le Guillongate, un scandale bienvenu ?

    Au coeur de ce Radiogate se trouve la question récurrente de la méthodologie de mesure d'audience radio pratiquée par Médiamétrie.
Load More By Denis Florent
Load More In Éditos

Facebook Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Henri-Paul Roy a fait Pomme-Q

J'imagine d'ici la tête de saint Pierre quand il va entendre qu'il faut "urgemment revoir les méthodes statistiques du Paradis".

Facebook

Twitter @denisflorent